Ô masque ! 18/10/2020

Et moi qui regardais le monde d’un oeil distrait

Le cul en l’air comme une autruche.

Ô masque, qu’as-tu fait de nous?

Des hommes vidés de toute réflexion et de toute conscience

Assurés de sauver le monde grâce à nos bâillons de tissu.

Assurés de ne plus avoir rien d’autre à faire que de te porter

à tout bout d’champ pour la survie d’une humanité suffocante.


Ô masque masque notre mortalité, notre fragilité, notre humanité

Ô masque je te quitte encore

Même si cela fait de moi une paria

Le gouvernement a fait là sa plus belle réussite

En nous divisant, le voilà souverain.

Et nous sommes faits comme des pauvres rats

Prêts à nous mordre à la figure pour un bout de tissu

Bravo monsieur le gouvernement, votre stratégie paie et vous en rajoutez des couches de peur sur nos tartines au petit déjeuner.

Conscient que la masse ayant besoin d’un papa qui fut dieu à une autre époque

Pliera ses genoux sans ciller…


Mais bientôt nous les ouvrirons nos yeux,

Et notre humanité aura disparu sous nos masques

qui recouvriront désormais tout notre visage…

… A moins que notre réveil ne sonne plus tôt

A moins que nous décidions de notre propre sort

A moins que nous n’acceptions plus le monde que vous nous proposez

A moins qu’au lieu de nous diviser

Nous choisissions de nous allier

Nous choisissions d’unir nos forces et de nous respecter

Nous choisissions de respirer ensemble et de nous réunir

Avec ou sans embrassades

Avec ou sans masques

Avec joie et amour

Avec Paix

Si seulement…

Claire-Lise

Guerrière pacifique

2 vues0 commentaire